Le Blog du Bijoux en Argent
Tweets récents

village des KarensDes plus importants de la Thaïlande

La tribu Karen survit dans les villes à l’abri vers Maesot. D’origine du Tibet, ces personnes ont modifié leur trajectoire peu à peu vers la Thaïlande. Ces personnes détiennent leur langue, qu’ils apposent sur papier et qu’ils parlent. L’ethnie Karen a amplement vécu en isolement dans des citées cachées, à part des processus de métamorphose. Ils vivent de la culture et un grand nombre n’ont définitivement jamais abandonné leur citée.

Le tissage, un savoir-faire traditionnel Karen

Les filles Karens ont retenu depuis des années le savoir-faire du tissage, une technique unique. Les vêtements des Karens sont faits par leurs mains. La méthode est formée sur l’agencement de branches au travers d’un assortiment de fil de coton. Des femmes teintent par leur propre moyen les fils de coton avec des pigments minéraux ou d’extraits de plantes.

La coopérative des tisserandes du village des Karens

Montée en 2010, l’association tisserandes permet aux familles Karens de mettre en avant la technique authentique du tramage pour attraper de nouveaux revenus. Plusieurs activités qui vont de pair sont montées avec un magasin coopératif : le lien, commandé en forte quantité dans la vallée, est mis à la vente dans la tribu à un tarif inférieur de 40 pourcents au tarif habituel et avec l’appui d’une association de vendeurs : les meufs Karens se regroupent dans le but de rétorquer aux commandes de vêtements qui proviennent de la plaine.

Une gouvernance des Karens

Les tisserandes se retrouvent souvent dans le but de promouvoir ensemble les acceptations. Les demoiselles Karens sont commandées par un groupe de 3 responsables admises. La mutuelle est un concept d’entrepreneuriat social et tout l’excédent est remis dans son agrandissement.

Découvrez une bague argent création traditionnelle en Thaïlande

Une réponse à Le groupe Karen, une peuplade minoritaire à travers la Thaïlande

Laisser un commentaire